Enquête_14

Posté par enquetevic le 2 décembre 2009

- Quelle bande de barjots !
- Pour une fois, je suis d’accord avec toi.

        Ils viennent de quitter l’avant-dernier client de Mr Robertson. Celui-là était particulièrement gratiné. Il les avait obligés à admirer toute sa collection. Ils avaient donc regardé ces peaux tendues et placées sous verre. A un moment, Tom avait cru que Val allait vomir. La collection remplissait deux grandes pièces. Malgré le système d’aération, l’odeur était insupportable et la vision de ces morceaux de peau, certains fanés, d’autres éclatant de couleurs provoquait la nausée . Ceux que Vic avait exécutés, il était le seul à en posséder deux, étaient conservés à l’écart, dans une espèce de chambre forte.

        L’un représentait un aigle en train de planer. Son ancien propriétaire arrivait à simuler le mouvement des ailes avec ses omoplates. Mr Styx, l’actuel propriétaire, avait bien pensé à inventer une machine capable de reproduire les mêmes mouvements mais la peau n’aurait pas tenu.  « Vous comprenez, c’est le principal défaut du traitement : il sèche et durcit la peau. On peut juste la tendre et l’entreposer dans un environnement sec. Ce n’est pas du tout comme le cuir qui peut devenir souple… » Il s’échauffait pendant qu’il parlait et son corps tremblait d’excitation. « Mais au moins, l’Œuvre ( il agite son index devant le visage de Val), l’Œuvre, Mademoiselle, n’est pas perdue à jamais ni mangé par les vers et la pourriture ! »

C’en était trop pour les deux policiers, ils étaient sortis prendre l’air.
- Ce type, on peut le mettre en premier sur la liste des suspects.
- Ouais.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres